Home » Algérie » Communiqué n° 3 du COLLECTIF DES MOZABITES EN EUROPE 5 février 2014
communiqué 03-14 (2) (1)

Communiqué n° 3 du COLLECTIF DES MOZABITES EN EUROPE 5 février 2014

COLLECTIF DES MOZABITES EN EUROPE

Communiqué n° 3 du 5 février 2014

A l’approche des élections présidentielles du 17 Avril 2014, il semble que le M’zab et les Mozabites sont devenus otages des luttes de pouvoir au sommet de l’Etat.

Les agressions qui se sont déroulées encore mardi et mercredi après une légère accalmie, ont eu pour conséquence dramatique le décès du jeune Baba-Ousmail Azzeddine, 22 ans, agressé sauvagement jusqu’à sa mort et l’attaque à l’arme blanche contre Baba-Ousmail Kacem qui se trouve dans un état critique, car poignardé et étripé par une horde de sauvages. En plus des agressions contre des personnes innocentes, il y a eu la violation des cimetières avec profanation de tombes, la destruction de monuments historiques classés au patrimoine universel de l’humanité à Baba Ouljemma à Ghardaïa  et des incendies criminels perpétrés contre les maisons et les commerces des  familles Mozabites les obligeant à fuir leurs demeures. Tous ces évènements se sont déroulés après des manifestations pour la libération des prisonniers ayant commis des actes criminels contre la communauté Mozabite. Ces manifestations auraient dû être interdites car elles étaient prévisibles pour causer de graves troubles à l’ordre public.

Ceci démontre l’inconscience des autorités locales et nationales, en particulier le wali de Ghardaïa et le ministre de l’intérieur qui a toujours minimisé les évènements.  La question est simple : qui se cache derrière ces événements et qui sont les commanditaires ?

Nous, collectif des Mozabites en Europe, solidaires avec nos frères du M’zab, considérons que toutes les lignes rouges ont été franchies encore une fois, malgré les promesses des autorités locales et nationales de rétablir l’ordre.

Nous condamnons fermement et avec force ces actions criminelles et considérons que la responsabilité de la Présidence de la République, du gouvernement et des services de sécurité est entièrement engagée.

 

Pour le collectif,

Le coordinateur,

Abdallah ZEKRI

communiqué 03-14 (2) (1)

About ilyes

One comment

  1. Vous dites :  » Ceci démontre l’inconscience des autorités locales et nationales.. » Or, en l’occurence, il y a complot, action délibérée du régime, pour plonger la région dans la violence. Ce n’est pas de l’inconscience, puisque ces « autorités » perpètrent consciemment un complot de masse, qui n’est pas loin de devenir une épuration ethnique. Bien remarquer qu’en plus des exactions, commises par des voyous, en présence de forces de sécurité, qui parfois prêtent assistance aux tueurs et aux pillards, il y a aussi dévastation de sépultures et de tombeaux de personnages pieux, unanimement considérés, de leur vivant et après leur mort. Les mots ont leur importance ! Il appartient à votre organisation non seulement d’appeler la tragédie par les noms qui lui conviennent, mais aussi, et surtout, de dénoncer avec une plus grande vigueur cette immense tragédie qui se déroule dans la vallée du Mzab.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :