Home » Uncategorized » COMMUNIQUÉ DU COLLECTIF DES MOZABITES EN EUROPE-بيان رابطة المزابيين في أوروبا
CME - Communiqué 01

COMMUNIQUÉ DU COLLECTIF DES MOZABITES EN EUROPE-بيان رابطة المزابيين في أوروبا

COLLECTIF DES MOZABITES EN EUROPE

 

COMMUNIQUÉ

Nous, membres de la Communauté Mozabite en Europe, réunis à Paris le samedi 11 janvier 2014, avons constitué un Collectif dont la principale mission consiste à représenter et porter la voix de la Diaspora Mozabite en Europe.

Profondément choqué par les violences répressives qui secouent la région du M’Zab, le Collectif des Mozabites en Europe (CME) communique ce qui suit :

1)    Le collectif condamne fermement toutes formes d’atteinte à la dignité de des citoyens, de pillages et d’incendies de leurs biens ainsi que de destruction des monuments historiques et autres symboles de la Vallée du M’Zab, classés au patrimoine universel de l’humanité par l’UNESCO ;

2)    Le collectif dénonce l’attitude des services de sécurité au M’zab pour leur indéniable partialité en faveur des destructeurs ;

3)    Le collectif appelle de toutes ses forces l’Etat et  le  gouvernement algériens à œuvrer expressément pour rétablir une justice équitable et une sécurité impartiale, sans lesquelles aucune paix durable ne saurait être garantie ;

4)    Le collectif salue et remercie la presse nationale qui s’est indignée ou a simplement relaté les actes de « hogra » perpétrés au M’zab. Le collectif témoigne aussi de sa vive reconnaissance envers le peuple algérien dans son ensemble, en Algérie et à travers le monde, pour son soutien et sa solidarité indéfectibles avec la communauté mozabite qui fait face à ces rudes épreuves ;

5)    Le collectif, fidèle aux principes fondamentaux de la communauté mozabite, demande à tous les Algériens de rester unis et indivisibles devant toute atteinte à l’intégrité nationale et de continuer à combattre pour instaurer un meilleur vivre-ensemble dans la justice et l’égalité ;

6)    Le collectif s’oppose à toute internationalisation de  ces  horribles évènements à des fins partisanes, et met en garde toute personne, association ou parti politique qui s’autoriserait à parler en son nom, sous peine de poursuites judiciaires ;

7)    Enfin, le collectif apporte son total soutien aux  revendications  des citoyens mozabites de Ghardaïa, revendications contenues dans la plate- forme de paix menée par la Cellule de Coordination et de Suivi (CCS).

 

Paris, le 11 janvier 2014

Le coordinateur du CME

M. Abdallah ZEKRI

Tél : 06 83 04 42 34

version image :

CME - Communiqué 01

About ilyes

7 comments

  1. Salam,
    La vie m´a appris le pessimisme par rapport à beaucoup de choses dont l´établissement d´un Etat de droit et d´une sécurité réelle en Algérie. Si on fait appel à un gouvernement ou pouvoir algérien, pour moi illégitime vu la partialité de la police dans ce cas concret par exemple, on devrait condamner d´abord les répressions dont souffrent tous les Algériens sans exception. Autrement dit, nous mouzabites, devons nous exprimer et protester contre les bavures trop répétées par les forces de l´ordre algériennes dans toutes les régions d´Algérie, non seulement lorsque cela touche notre terre sainte Aghlan, si non, ce serait trop égoïste de notre part. Je suis très content d´apprendre la constitution d´un Collectif de chez nous dont j´avais longtemps songé, or, je proposerais de faire dorénavant un travail inclusif et non exclusif pour continuer de « supplier nos autorités de rétablir la sécurité ». Et comme je suis pessimiste à ce sujet, c´est une perte de temps à mon avis d´émettre des communiqués adressés aux pseudo-dirigeants qui ne font qu´octroyer autorité pour plus réprimer et une certaine légitimité qu´ils ne méritent pas. J´ai peur que la visite de Sellal au bled ne serve qu´à calmer momentanément les esprits.
    Conclusion, ce dont nous avons besoin actuellement c´est: union, vigilance et surtout le changement intérieur de chacun de nous avec une pratique honnête de notre foi, sans contraditions, car, ni Sellal ni Bouteflika ni l´armée ni personne d´autre dans cet univers ne pourra nous donner paix et séréntié à part Allah, donc, supplions seulement Allah. Je vous remercie de cette opportunité d´expression.

    Noureddine

    • Salam cheres freres d’europe, en ces moments tres difficile moi aussi je suis loin du Mzab mais en Algerie, je souffre enormement de ce qui arrive a Aghlane, se que je dit dans cette circonstance tres grave, qui est la tentative de genocide envers les Mozabite, ce que je veut dire la est: tout l’Algerie va tres mal et les gens qui ont allumer le feu au Mzab c’est des gens tres influons et intouchable, et vu la situation de laiser aller dans tous les domaine au pays il faut ce preparer a plusieurs catastrophique ce qui se passe dans les villes du nord en ces jours ne donne pas une belle image de l’algerie, des crimes, des suicides, des volles et violes donc si ill y’as a craindre c’est le pire de ce qui ce passe , si jamais une autre ou d’autre ville declanche des emeutes il y’aurais une situation incontrolable et le risque de derapage est possible, et vu la legerete de traitement de la situation par les responsable du pays (Mr le 1er ministre quand est venue au mawlid il n’a pronencer pas un petit mot lui qui est bavard) donc il faut pas voire seulement ce qui c’est passer au Mzab,
      (depuis 1961) et a une cadence de chaque 5 ans en moyenne puis ces dernieres années presque chaque quatre mois ou six mois sa deviens tres grave,
      les gens n’ont pas remarquer que le fait que les gens ont arreter de travailler a fait bouger les politiques et les militaires (il croie que le mozabite ne peut jamais fermer sa boutique)
      la decision politique n’est pas prete pour arreter ce probleme au Mzab,
      il faut revenire a nos valeurs autrement on va payer cher .
      (un Ch3ambi a dit a un Mozabite que nous vous avons fait reculer de 40ans, le mozabite lui repond oui en faite mais vous nous avez ouvert nos yeux peut etre pour 400 ans)

  2. Excellent communiqué que j’approuve sans réserve; Hamdoulillah pour cette initiative unioniste très salutaire et attendue. Vous prie de diffuser la plateforme de paix du CCS ainsi que ses coordonnées. vous prie de transmettre la proposition de réforme (Islah) remise aux Ayanes de Guerrara, et non encore commentée, ou adoptée.
    Voici mon dernier article et le projet de Islah proposé

    Evènements de Guerrara des 24-25/11/2013
    Emission Canal Algérie du 05/12/2013 à 20h45
    Malgré la violence des derniers évènements de Guerrara, j’ai tenu à garder le calme et agir avec la sagesse d’un épi de blé : « baisser la tête devant la tempête, laisser passer les souffles violents sans perdre pied, attendre le retour du soleil, redresser la tête, voir plus clair autour, réfléchir, agir, mais ne jamais réagir ». Ces évènements ont été si douloureux et si graves, qu’il était difficile d’y voir avec discernement, et reconnaitre objectivement la vérité du faux, avantle retour du calme et du soleil.
    Mais après l’émission de Canal Algérie du jeudi 5 décembreconsacrée àcet évènement, j’ai cru devoirrompre mon silence et écrire quelques mots en réponse à certaines déclarations faites par l’invité de l’émission, et apporter quelques éclaircissement que je juge nécessaires, pour comprendre ce qui a été dit ou pas dit au cours de cette émission.
    J’espère ainsi, contribuer à l’instauration d’une paix durable au M’Zab, assise sur des bases civilisationnelles solides et non circonstancielles.
    Je commence d’abord par féliciter les responsables de Canal Algérie, pour avoir exposéaux téléspectateurs un évènement « brûlant », alors qu’il y a quelques années, de telles émissions étaient un tabou interdit. Je dois féliciter d’une façon particulière les journalistes qui se sont attelés sur un drame qui devait toucher tous les Algériens. La principale lacune de cette émission, réside dans l’absence d’un représentant de la communauté Arabe . Il faudrait espérer entendre un jour la voix de cette communauté, qui doit s’exprimer publiquement et contribuer à la restauration de l’entente et de la fraternité entre deux communautés, condamnées à cohabiter pour construire l’Algérie de la liberté et de la diversité. Il est vrai que la jeunesse du M’Zab, au même titre que toute la jeunesse algérienne, souffre d’ignorance, de chômage et de nombreux maux sociaux ; mais cela ne justifie en rien ce qui s’est passé à Ghardaïa en 1975, et en 1985, à Guerrara en 1989 et en 2004, puis le 7 Aout 2013, et les 24 et 25novembre2013, ni ceuxde Berriane, en 1990 etentre2008et2010 .
    Et pour être équitable, je dois également féliciter l’invité pour son courage, et son calme.Visiblement gêné, ila évitécertaines questions, mais il a dit autant par »ce qu’il n’a pas dit ». Il étaitmanifestement animé d’un esprit conciliateur très louable, et ce, malgré le choc qu’il a dû subir au même titre que tous les habitants honnêtes de Guerrara.
    Les insuffisances du débatétaient nombreuses mais je n’évoquerai que celles qui pouvaient selon mon avis, porter préjudice à l’une ou l’autre des parties en conflit au M’Zab d’une façon générale et à Guerrara d’une façon particulière. J’essayerai par la même occasion, d’apporter des éclaircissements, que j’estime nécessaires, à certains points qui seraient restés obscurs dans l’esprit des téléspectateursqui avaient suivile débat.On pouvaitégalement relever certaines contradictions dans les déclarations de l’invité,j’essayerai d’élucider les plus importantes.
    Avait-il peur oun’avait-il pas peur ? En fait on reconnait parfaitement qu’il avait peur de parler des dossiers restés, selon lui « en souffrance pendant plus de 30 ans ». L’exemple qu’il a cité après insistance de l’animatrice, était plutôt insignifiant : une histoire de bain thermal entre l’APC et son ex gérant. Ensuite, il a fait signe en dessinant un rectangle, mais il a avalé ses mots.Pourtant, celui-là tel que je l’ai deviné, était plus important et avait provoqué il y a quelques années une mise à feu de biens Mozabites à Guerrara. Je pense qu’il avait voulu évoquer l’incident de la plaque du lycée qui devait porter le nom del’Iman Cheikh Brahim Bayoud ; ou alors il voulait évoquer la plaque du lycée technique qui devait porter le nom du grand poète, le Dr. Salah Kherfi.
    Disons au passage que le dossier de Cheikhbayoud, constituait un litige important entre l’ex Parti unique et l’organisation des Anciens Moudjahidines au sud, d’une part, et la communauté Mozabited’autre part. C’est l’un des dossiers les plus lourds en souffrance dans les archives des autorités centrales. Il fait très souvent l’objet de spéculations, qui enveniment les rapports entre les deux communautés du M’Zab. Pourtant, les reconnaissances de personnalités éminentes de la révolution, telles le Président du GPRA Ben Youcef Ben Khedda,son Ministre de l’intérieur Abdallah Ben Tobal, et Mahmoud Hakimi, secrétaire du Président Ferhat Abbas, auraient dû permettre de statuer définitivement sur ce dossier.
    J’ajouterai ici, que sans le « Non » historique prononcé par l’Imam Cheikh Bayoud, délégué du Sud à l’Assemblée Algérienne,à la fameuse réunion d’Ouarglapour « le projet De gaulle du Sahara Français », l’Algérie aurait perdu le Sahara et ses richesses.
    Une autre contradiction importante m’est apparue dans le discours de l’invité : il s’agit de la jeunesse Mozabite qu’il arrivait à contrôler à travers les structures sociales d’une part, et qu’il accuse d’autre part, d’avoir endossé une responsabilité égale dans les forfaits commis. Il attribua cette responsabilité à son ignorance et au fait « qu’elle n’ait pas gouté comme ses ancêtres,à la concorde entre les deux communautés ».
    Il est certain que,du fait du chômage, du niveau scolaire, et de la violence enseignée par les médias, puis, du fait que le seul divertissement qu’on lui offre, se résume au football, et aux galas, la jeunesse des deux communautés, souffre d’unebaissegrave dans son niveau d’éducation, de son civisme et de l’amour du travail. Cette fatalité nationale s’aggrave au M’Zab du fait de l’isolement des deux communautés entre elles et de la différence des structures sociales d’encadrement.
    Par ailleurs, l’analyse de la chronologie des incidents de Guerrara des 24 et 25/11/2013, leurs causes (équipe gagnante et équipe perdante),ainsique les statistiques des dégâts économiques et corporelssubis par les deux communautés, démontrent parfaitement l’inégalité des responsabilités et la différence de contrôle de l’une ou de l’autre des jeunesses.
    Une autre contradiction et injustice que l’invité de Canal Algérie a commise à mon avis à l’égard de la jeunesse mozabite, et qui serait selon lui, l’une des causes des conflits, serait « la manipulation de cette jeunesse par des milieux d’intérêts et de subversion ».
    A ma connaissance et surtout à Guerrara, la jeunesse mozabite évolue dans la transparence totale et au sein de structures d’entraide pour l’intérêt des deux communautés . Elle répond spontanément aux appels de la Mosquée,de l’Achira (Grande famille patriarcale), de l’APC ou des instances régionales ou nationales, diffusés par hautparleur dans toutes les mosquées Ibadites et par radio FM. Il n’y a effectivement de perte de contrôle qu’au moment des échauffourées, des attaques surprise à l’image de celle qui eutlieu à la sortie du stade le 24/11/2013. La jeunesse mozabite prise au dépourvu, réagit alors pour se défendre, et défendre ses biens. Victime d’une agression préméditée, à l’instar des incidents de Ghardaïa et Berriane, cités ci-dessus, répond malheureusement maintenant, à une logique de violence et de vengeance. Mais elle a chaque fois, payéde gros tributs aux interrogatoires et devant la justice par voie de conséquence.
    Il est important de souligner qu’après les deux nuits sanglantes des 24 et 25 novembre 2013, ce n’est qu’après l’intervention desrenforts des forces de l’ordre, que le calme est revenu. Il faudrait à ce propos, rendre un hommage particulier à ce corps de l’état qui a agiavec responsabilité, efficacitéet neutralité.
    Toute réflexion faite, je crois que l’invité de Canal Algérie a eu parfaitement raison de taire certaines causes des conflits, pour multiples raisons :
    1- Elles sont bien connues des autorités locales et nationales et les évoquer sur un écran suivi à l’échelle internationale,n’aiderait en rien à les résoudre.
    2- Si l’état algérien a réellement l’intention de traiter le mal d’une façon définitive et durable, les Mozabites des 3 citées les plus touchées par ces évènements depuis 40 ans, ont écrit suffisamment de rapports. Ils ont fourni suffisamment de témoignages, pour qu’une commission nationale permanente se penche sur les dossiers et propose des décisions appropriées, avant que cette affaire ne soit exploitée par des forces occultes à l’intérieur et à l’étranger.
    3- Certaines voies ségrégationnistes et certains médias subversifs sur internet, se font entendre suffisamment haut depuis quelques temps, pour que les représentants de l’état s’en inquiètent et prennent les dispositions qui s’imposent.
    4- Animé également par un souci d’apaisement, je ne veux pas citer d’autres exemples dans cet écrit que je veux limiter à son seul objectif d’éclaircissement ;et je fais à mon tour confiance aux Autorités Nationalessurtout après leur dernière intervention. Un acte juste, vaut plus que mille communiqués. Ces autorités sont à même de pouvoir tirer des enseignements suffisants des faits suivants :
    a- Chronologie des évènements antérieurs et leur scénario répétitif
    b- Impunité des agresseurs depuis plus de quarante ans
    c- Insuffisance des enquêtes
    d- Traitement des dossiers d’emploi, d’urbanismeet de lutte contre la délinquance…, par les autorités locales et centrales
    e- Proposition de solutions prenant en compte sans détour, les véritables raisons des conflits, et mettant en avant-garde les intérêts de l’Algérie, son unité et le droit des minorités au libre exercice de leurstraditions et de leursspécificités.

    Sur le plan religieux, tout le monde s’accorde pour dire que les écarts minimes entre Ibadisme et Malékisme, ne justifient en rien la haine et la jalousie exprimées par les actes de vandalisme et les agressions perpétrés aux différentes occasions contre les Mozabites. Et si du côté Ibadite aucun théologien n’a jamais qualifié les Sunnites de négateurs (Kafirines) ; ceci n’est malheureusement pas le cas de certains extrémistes, salafistes et surtout Wahhabites qui assimilent sans discernement, les Ibadites aux Kharijites.Cette injustice historique d’origine politique a été même glissée dans un manuel scolaire algérien, à la fin des années 90. Les quelques 2 à 3 % de différence dont a parlé cheikh Chekkate, au cours de l’émission, ont malheureusementpermis entre autre, à deux orateurs dans une mosquée algéroise pendant un Ramadhan des années 90, de qualifier les Ibadites de négateurs. L’un d’entre eux fut nomméà haut poste de l’Etat. J’ai dû adresser alors une lettre de mise au point à l’Imam de la dite mosquée. Tel que l’invité de Canal Algérie l’a souligné, les Ibadites, très tolérants, n’hésitent pas à prier dans les mosquées malékites . Une meilleure vulgarisation de l’Ibadism, deuxième école musulmane en Algérie,pourrait aider à dissiper bien des préjugés chez les Algériens ; cette campagne incombe autant au Ministère des Affaires Religieuses et des Wakfs, qu’au Ministère de l’éducation Nationale, qu’aux Ulémas, au Conseil Islamique Supérieur et aux Imams de mosquées.
    Avant de conclure, je voudrais revenir sur deux points importants évoqués au cours de l’émission :
    a- La femme Mozabite
    L’avis émis par l’invitésur la femme mozabite n’est plus partagé par la majorité Mozabite ; il est encore moins celui de la « Perle » qu’il voudrait, au 21 siècle, « cloitrer à la maison et enfermer dans un coffre-fort », car elle serait précieuse dit-il. En effet elle est très précieuse, et elle est d’autant précieuse, qu’elle doit être traitée en tant qu’être humain, et tel que l’Islam le prescrit.
    Aujourd’hui, Dieu Merci, malgré les grandes difficultés qu’elle rencontre au sein de la société masculine du M’Zab, la « Perle »Mozabite a sauté par-dessus les remparts de la »fausse protection », pour fréquenter par centaines,les universités algériennes et étrangères, ainsi que lesétablissements paramédicaux. Elle a même acquis des postes d’enseignement dans des universités et dans des centres de recherche internationaux ; ceci, sans renier pour autant,ni ses valeurs,nison identité.

    b- La réconciliation
    A l’occasion de chaque conflit au cours duquel on a déploré des mises à feu de biens appartenant aux Mozabites, des blessés, et des morts, des appels très louables ont été lancés, pour l’apaisement et la réconciliation. Mais lorsqu’une partie d’un conflit quelconque,paye seule ou presque, les frais de cette réconciliation, et l’agresseurse retrouve impuni, il ne peut y avoir que frustration et soumissionde la victime d’une part, et récidive de l’agresseur d’autre part. C’est la raison pour laquelle, la justice des hommes et celle de Dieu à laquelle les les deux communautés croient pieusement, se basent sur les principes fondamentaux suivant :
    1- détermination claire des responsabilités et mise à l’index du premier agresseur. L’Imam Ali (KarramaAllahouwajhah) a bien dit : « le mal par le mal et le premier agresseur est le plus injuste (WalBadiAdhlam) ».
    2- Le Prophète Mohamed (SAS) a donné droit à un soldat, de lui rendre un coup de fouet. Maislorsque l’envoyé d’Allah a découvert son épaule pour recevoir le coup, le soldat l’a embrassé !
    3- Exceptés les fauteurs de troubles, les semeurs de la haine et de la ségrégation, qui se laissent guider par les manipulateurs, il y a dans les deux communautés, suffisamment de sages et de gens honnêtes, pour pouvoir rétablir un climat de concorde, sur la base des valeurs de l’Islam auxquelles toutes le deux s’attachent. Pour ce faire, le Coran a bien posé les jalons d’une paix équitable et durable :
    « Et si deux groupes de croyants se font la guerre, faites la conciliation entre eux. Mais si l’un d’eux agresse l’autre, combattez celui qui agresse, jusqu’à ce qu’il revienne à l’ordre d’Allah. Et s’il s’y conforme, réconciliez-les avec justice et soyez équitables, car Allah aime bien les équitables. Les croyants sont avant tout des frères. Etablissez la concorde entre vos frères, et craignez Allah, afin que la miséricorde vous soit offerte « . (S49-V9/10)
    Mais, lorsqu’au moindre incident, les innocents sont attaqués chez eux, trainésdans la rue puis dans les commissariats et les palais de justice, incriminés, et condamnés, puis,appelés au pardon et à la réconciliation, cela ne fera que creuser le fossé entre les deux communautés, et remettre les échéances d’une paix durable. Actuellement, les Mozabites se sentent opprimés,en insécurité et abandonnés à une nouvelle forme de terrorisme.
    Soigner les blessures par des pommades anesthésiques, se leurrer par des communiqués ou des discours pompeux, ne peut conduire qu’à la catastrophe. Le peuple est un enfant qui s’éduque par l’exemple ; lorsque on l’habitue au mensonge et auxfaux espoirs, il se rebelle et ne respecte plus ni la loi, ni celui qui la fabrique et la dépasse en premier.
    En conclusion, je me permetsde rappeler quelques propositions concrètes, qui avaient été faites à plusieurs reprises :
    – Assoir l’autorité de l’état et assurer la neutralité de ses représentants : justice, forces de l’ordre, administration …
    – Assainir les dossiers en instance : actes de propriété, permis de construire, emplois, …etc.
    – Décentraliser au mieux l’administration ;les citoyens de Guerrara se déplacent à Ghardaïa, sur 120 Km, pour s’enliser dans une bureaucratie tentaculaire. Ils devraient disposer de plus d’une APC, et pourquoi pas d’une wilaya.
    – Structurer au mieuxla communauté arabe sous l’autorité de notables et comités de quartiers
    – bâtir desagglomérationsnouvellespour les nouveaux arrivés, et créer des zones agricoles nouvelles àGuettara, Masaad, H’jira,Zelfana, par exemples, et désenclaver les citées surchargées.
    – Investir dans des projets créateurs d’emplois et offrir aux deux communautés des chances égales, sur la base des compétences. Les populations du sud algérienvivent sur les gisements de gaz et de pétrole et voient les gros investissements aller aux autres wilayas.Une usine de construction mécanique par exemple,pourrait très bien voir le jour à Ouargla ou Ghardaïa.
    – Etre intransigeantà l’égard des agresseurs et fauteurs de troubles pour dissuader les récidivistes
    – Réconcilier après rétablissement de la paix et de la justice.
    – Renforcer les dispositifs de surveillances, notamment dans les artères principales des villes et dans les foyers d’agitation bien connus
    – Impliquer d’avantage l’état en indemnisant les innocents sinistrés.
    Références bibliographiques :
    – Claude Pavard–Lumières du M’Zab
    – UNESCO – Vallée du M’Zab
    – Ali YhyaMaâmmar : Ibadism a sect of tolerance (English)
    – Ali YhyaMaâmmar : Les Ibadites ne sont des Kharijites (Arabe)
    – Brahim Bahhaz : La Dynastie Rustumide (Arabe)
    – Dr. Mohamed Nacer : Mes Cheikh tels que je les ai connus (Arabe)
    – Djeghaba Mohamed – Dialogue et Monologue
    – Dr. Messaoud Mezhoudi : Les Ibadites
    – Pierre Bourdieu – Sociologie de l’Algérie
    بسم الله الرحمان الرحيم والصلاة والسلام على رسول الله
    مشروع إصلاح ذات البين لوادي ميزاب
    بعد الحوادث المتكررة منذ الاستقلال وخاصة حوادث غرداية وبريان والقرارة التي استهدفت أملاك ونفوس الميزابيين، وبناء على المقال الذي نشرته يوم 4 يناير2014 في جريدة كوتيديان وهران، أرى من الواجب إتمام تلك الاقتراحات بمشروع يكون نواة لمسعى صلح ينزل السكينة والألفة بين الإخوة المتساكنين في وادي ميزاب.
    وأضع هذا المشروع تحت شعار الآية الكريمة من كتاب الله العزيز:
    وَإِن طَآئِفَتَانِ مِنَ ٱلْمُؤْمِنِينَٱقْتَتَلُواْ فَأَصْلِحُواْ بَيْنَهُمَا فَإِن بَغَتْ إِحْدَاهُمَا عَلَىٰٱلأُخْرَىٰ فَقَاتِلُواْ ٱلَّتِي تَبْغِي حَتَّىٰتَفِيۤءَإِلَىٰ أَمْرِ ٱللَّهِ فَإِن فَآءَتْ فَأَصْلِحُواْ بَيْنَهُمَا بِٱلْعَدْلِوَأَقْسِطُوۤاْ إِنَّ ٱللَّهَ يُحِبُّ ٱلْمُقْسِطِينَ. إِنَّمَا ٱلْمُؤْمِنُونَ إِخْوَةٌ فَأَصْلِحُواْ بَيْنَ أَخَوَيْكُمْ وَٱتَّقُواْٱللَّهَ لَعَلَّكُمْ تُرْحَمُونَ. (الحجرات 9-10)
    لكن الملاحظ أنه في كل مرة تهب فئة شريرة من الإخوة العرب لأدنى سبب وفي بعض الأحيان من أجل خلاف مع الدولة أو ممثليها، فتشعل نار الفتنة وتهجم جحافل الجنات على بني ميزاب، تنهب أملاكهم، وتحرق بيوتهم ومتاجرهم. وبعد ذلك تتدخل قوات الأمن ببطيء وانحياز، لتزج بالذين يدافعون على أنفسهم في المعتقلات والسجون. وقد سقط 8 قتلى ومآت الجرحى من اليزابييندون أن يعاقب الجناة بعدل.
    وأخذا بعين الاعتبار هذه الحقائق المؤسفة، وتفاديا لتكرار تلك المآسي بتشجيع المجرمين على التمادي، فإن أي صلح عادل ودائم لا يتم إلا بأدنى شروط من بينها:
    1- أن يقع الصلح تحت أعلى سلطة في البلاد، تتحمل مسؤولية حماية مواطنيها بالسوية
    2- أن تعين لجنة وطنية دائمة تقوم بالتحريات وسماع الشهود واقتراح الحلول
    3- أن تتكون لجنة الصلح من أناس تتوفر فيهم النزاهة والحياد والكفاءة والتمثيلة
    4- أن تضمن الدولة حصانة أعضائها وحماية الشهود الذين يدلون بشهاداتهم
    5- أن تتم التعويضات للضحايا لا للجناة
    6- أن تبنى مشاريع السكن بعيدا عن بؤر التوتر وبعيدا عن أوساط المدن المكتظة
    7- ألا تتوقف اللجنة عن أشغالها حتى صياغة معاهدة صلح و أمن بين الأعيان الميزابيين و كافة الأعراش المتعايشة معها في ميزاب و يرعاها بالضمان رئيس الجمهورية
    تركيبة اللجنة
    أقترح أن تتكون اللجنة من ممثلين:
    4 عن كل طائفة لمدينة غرداية فالمجموع 8 يتفق عليهم الأعيان
    2 عن كل طائفة من القرارة وبرين فالمجموع 8 يتفق عليهم الأعيان
    ممثل عن كل وزارة معنية وهي: الوزارة الأولى – الدفاع – الداخلية – العدل– السكن
    2 ممثلين عن المجلس الوطني
    2 عن المجلس الولائي
    2 عن منظمة حقوق الإنسان
    2 عن اتحاد المحامين
    يعين أعضاء هذه اللجنة باقتراح من رئيس الحكومة وقرار من رئيس الجمهورية
    تكون اللجنة لجانا فرعية أو خلايا من أهمها:
    – خلية تقصي الحقائق
    – خلية تقييم الأضرار
    – خليةالاتصال والتوعية
    – خلية الإصلاح الإداري ومحاربة الفساد
    – خلية التعمير والسكن
    – خلية متابعة التعويضات و المشاريع
    راسة اللجنة
    يترأس اللجنة ممثل الراسة
    مقر اللجنة
    مقر اللجنة ولاية غرداية، ويتولى الوالي توفير كل اللوازم المادية والأدبية لعمل اللجنة
    تنفيذ القرارات
    تدون اللجنة واللجان الفرعية مداولاتها وقراراتها في سجلات؛ كما تعين كتابها ورؤساء اللجان الفرعية
    تتخذ القرارات بالأغلبية؛ وفي حالة خلاف ترفع القضية إلى الرياسة
    ترفع القرارات إلى الرياسة لتزكى وتصبح إلزامية لكل الأطراف
    تجتمع اللجنة حسب الحاجة وعلى الأقل مرة في الشهر
    لجنة المراقبةوالمتابعة
    يبقى الأعضاء المحليون دائمين لمتابعة تنفيذ القرارات ومراقبة الوضع بصفة دائمة. وتجتمع على الأقل مرة كل 3 أشهر

    Qu’Allah vous guide et vous assiste ; Wassalam
    Mohamed Messen
    mdmessen@yahoo.frmdmessen@hotmail.com

  3. لكل من يهمه الأمر في معرفة ما يجري في ولاية غرداية / الجزائر , بعيدا عن خبث الإعلام و من ورائهم من مافيا المصالح الخاصة , و بعيدا عن سفاهة المتعصبين من الفريقين .
    …………………………………………………………………………………………
    بالملخص المفيد أزمة غرداية من صناعة غول بثلاثة أذرع متمثلة في :
    -1- مافيا الفساد و على رأسهم مروجي المخدرات , و ما يحدث في حي المجاهدين أو ما يسمى سابقا بـ  » زقاق اليهود  » أحسن دليل على ما نقول و بشهادة المواطنين من الفريقين .
    -2- حماة مافيا الفساد من بعض المسؤولين في النظام الجزائري بالولاية , و على رأسهم بعض من رجال الأمن الوطني الذي ثبت تورطهم علانية و أمام مرأى و مسمع من العالم في أشرطة مصورة لا تقبل التأويل و لا التبرير .
    -3- و لعل و للمرة الأولى في تاريخ غرداية ينبت دراع ثالث لغول الفتنة فيها و الذي تتوافق مصالحه مع مصالح الفساد و الغلاة من الطرفين , و هم الإقصائية التكفيرية , التي نرى آثارهم جلية في نبش القبور و هدم الأضرحة في مقبرتي الشيخين عمي سعيد و بابا صالح رحمهما الله .
    ………………………………………………………………………………………….
    أما كل الأبواق التي تروج بأن الفتنة في غرداية سببها عرقي , عربي-ميزابي , فإننا أقول أن الله تعالى قال :  » يَا أَيُّهَا النَّاسُ إِنَّا خَلَقْنَاكُم مِّن ذَكَرٍ وَأُنثَى وَجَعَلْنَاكُمْ شُعُوبًا وَقَبَائِلَ لِتَعَارَفُوا إِنَّ أَكْرَمَكُمْ عِندَ اللَّهِ أَتْقَاكُمْ إِنَّ اللَّهَ عَلِيمٌ خَبِيرٌ  » …
    و الذي يعرف شيء من اللغة العربية يفهم أن الله قد خلقنا شعوبا و قبائل و لم يكن لنا من الأمر لنختار أعراقنا أو قبائلنا .
    ………………………………………………………………………………………
    و من الخبثاء كذلك من يروج بأن الفتنة سببها مذهبي , مالكي-إباضي , نقول كيف ذلك و قد قال الإمام مالك بن أنس – إمام المالكية – عن الإمام المختار بن عوف السليمي الإباضي رضي الله عنهما , قال :
     » … خطبنا أبو حمزة المختار بن عوف خطبة حيّرت المبصر و ردّت المرتاب …  »

    و لم نسمع يوما عن عالم مالكي و لا إباضي كان سببا في استباحة دماء المسلمين و أعراضهم و أموالهم .

    لكن لما مكّن الله عز وجل – لحكمة أرادها – للحركة التكفيرية أتباع الوهابية العالمية , فكانت سببا مباشرا لإثارة الفتن بين المسلمين , تارة بين أهل السنة و الشيعة في المشرق العربي , و تارة في المغرب العربي – ليبيا و تونس – لما عبثت بأضرحة الأشاعرة و الصوفية من أهل السنة و مساجدها و زواياها و نبشت القبور , ها هي الآن تستمر في تنفيذ مخططات الماسونية العالمية بفكرها الإقصائي لتدمير الأمة الإسلامية من الداخل مغيبة حكمة الله من خلقنا – عمارة الأرض بأحسن الأعمال :
    –  » الَّذِي خَلَقَ الْمَوْتَ وَالْحَيَاةَ لِيَبْلُوَكُمْ أَيُّكُمْ أَحْسَنُ عَمَلا وَهُوَ الْعَزِيزُ الْغَفُورُ  » /الملك-02/
    –  » هُوَ أَنشَأَكُم مِّنَ الأَرْضِ وَاسْتَعْمَرَكُمْ فِيهَا  » / هود-61/

    هاهي تفعل نفس الفعل في المغرب العربي بين المالكية و الإباضية و الكل يعلم أن قصر غرداية عاش داخل صوره المحيط به كل من المالكية العرب ( المذابيح و بني مرزوق ) و اليهود – في حي المجاهدين حاليا -جنبا إلى جنبا مع إخوانهم الإباضية الميزابيين يربطهم الدين و الإنسانية , مجسدين سيرة الرسول الأكرم الذي آخي بين العربي و الرومي و الفارسي و وحّد بينهم و جعل منهم مجتمعا لا يميزهم إلا التقوى دون أن ننسى أن الرسول الأكرم كان مجاورا مسكنه ليهوديا لم يحاربهم يوما من أجل عقائدهم .
    …………………………………………………………………………………………
    و كل من أراد معالجة الفتنة سطحيا بوضع مسكنات مثل إصدار بيانات مشتركة للتنديد و تعويض المتضررين و توزيع المزيد من السكنات و طي صفحة الماضي و بداية صفحة جديدة و انتهاج سياسة الهروب للأمام , نقول أن ذلك لا يجدي نفعا و ما حالتنا اليوم إلا من تلك السطحيات , التي ضررها أكثر من نفعها , و لذلك نريد حلا جدريا للأزمة باستأصال تلك الأدرع التي تتلاعب بأمن الدولة و اقتصادها و بمصالح المواطنين و حريتهم , و الكل يعرف ما حدث و يحدث في دول ما يسمى بالربيع العربي … و ما ذلك منا ببعيد إذا توفرت أسبابها …

    و من أسبابها انتشار الظلم … و المظلوم منصور و لو كان كافرا , و مابالك إذا كان مسلما و وليا لله … فإن الله سيعلن حربا على الظالم … و من سيتجرأ على العزيز الجبار ؟

    قال الرسول الأكرم :  » مَنْ عَادَى لِي وَلِيًّا فَقَدْ آذَنْتُهُ بِالْحَرْبِ  »
    ………………………………………………………………………………………
    و أخيرا نوصي بـــ :
    -1- الإيمان بما كرمنا الله به عن سائر خلقه .
    -2- العمل الصالح .
    -3- إتباع الحق .
    -4- الصبر على قول الحق و على الإبتلاء .

     » وَالْعَصْرِ , إِنَّ الإِنسَانَ لَفِي خُسْرٍ , إِلاَّ الَّذِينَ آمَنُوا وَعَمِلُوا الصَّالِحَاتِ وَتَوَاصَوْا بِالْحَقِّ وَتَوَاصَوْا بِالصَّبْرِ  » / العصر .

    و ما دون ذلك من العصبية للعرق أو المذهب أو المصالح الشخصية فهو الخسران في الآخرة , و المعيشة الضنك في الدنيا .
    ……………………………………………………………………………………..
    و نسأل الله تبارك و تعالى أن يوفقنا لإظهار الأسباب الغير مباشرة التي سهلت لهذه الأذرع الثلاثة أن تحرك غرائز و عواطف شباب الطرفين و تغيب عقولهم .
    ……………………………………………………………………………………
    الحاج ابراهيم ع.ع.

    • s’il vous plais chers confreres tawet, essayer de reduire vos textes se n’est plus le temps des discourt fleuves,
      au sujet de ce qui se passe aghlan c’est un coctel explosif, des trafiquants de drogue dans des lycées , il suffit qu’un eleve mal elevée provoque un mozabite il suffit que le mozabite repond pour que l’autre le frape puis j’ai pas a vous faire un dessin , et a chaque fois c’est pareille, et tous sa dans le lycée Moufdi de Beniisguen ainsi Filali de H/Messaoud , et quend vous avez tout cette armada de policier en civile et a chaque fois sa ce degenere y’as pas a chercher d’explication, les gens qi cherche a effacer l’identité Mozabite sont acourt d’idées

  4. نحن بني ميزاب نبني المساجد والمعاهد والمدارس والدور الخيرية ونشيد جمعيات خيرية ونقيم ندوات ومحاضرات من أعلى طراز من دكاترة ومتخرجين في كل المجالات، والقافلة تسير و…. ألم تعلموا أنه عندنا 10 طيارين موزعين بين أروبا وأمريكا، أكثر من 50 طبيبا في مختلف التخصصات، مهندسون يعدون بالعشرااااات، أساتذة في كل الفنون بالمئات، مبدعون لاحصر لهم في مجالات الفن والإبداع بالآلاف، حفظة لكتاب الله سنويا بالعشرات …. ووو قائمة النعم طويلة جدااا وإن تعدوا نعمة الله لا تحصوها، كل ما عليكم هو شكر الله تعالى على نعمه ليزيدنا « ولئن شكرتم لأزيدنكم » لو لم نكن على الطريق السوي لو كنا خوارج ومفسدين هل كان الله تعالى ينعم علينا كل هذه النعم؟؟؟ لا والله، ليطمئن كل جاحد حسود أنه لن يصلنا لأن أمورنا كلها لله تعالى فما كان لله دام واتصل وما كان لغير الله انقطع وانفصل، اطمئنوا يا إخوتي لن يصلوا إلى مستوانا لا اقتصاديا ولا اجتماعيا لأننا نفوقهم سنين ضوئية، فاسألو الله المزيد يزدكم، أما من يتحدث كالصبيان عن الكثرة فلا أجد ردا أروع من كلامه تعالى والذي يخرس كل لسان ويلجم كل فصيح ويوجم كل بليغ « كم من فئة قليلة غلبت فئة كثيرة بإذن الله » والغريبب أنه لم يحدد أين تكون الغلبة، سبحانك ربي!!! لم يقل غلبة عسكرية أو ثقافية أو اجتماعية أو اقتصادية وهذا من بلاغة كلام رب العباد… اللهم من أرادنا بسوء فأشغله في نفسه ورد كيده في نحره واجعل تدبيره تدميره يا أرحم الراحمين

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :